top of page

Témoignage de consultant - Episode 07 : Gregory Gigoi (KPMG)

Dans ce septième épisode de notre série, nous vous partageons le témoignage de Gregory Gigoi, actuellement Directeur de la Stratégie et Directeur du Cabinet de la Présidente, chez KPMG, ancien consultant en stratégie.


Grégory, pourrais-tu nous présenter ton parcours ?

J’ai commencé mes études au sein de « SupOptique », une école d'ingénieurs spécialisée dans l’optique et la photonique. Après deux années de cours et de stage, j’ai réalisé que les métiers de la recherche ou de l'ingénierie n’étaient pas forcément faits pour moi. J’ai alors effectué un stage dans la Direction du Marketing Stratégique d’Essilor qui m’a servi de "révélateur"; j’ai pu comprendre les enjeux stratégiques et financiers d’un grand Groupe et j'ai eu l’opportunité de travailler avec des consultants du BCG. Ces deux facteurs combinés m’ont donné un fort attrait pour les métiers du conseil, ce qui m’a poussé à réaliser un Master à HEC afin de faciliter mon orientation vers ce secteur par la suite.

Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai intégré Aon Risk Consulting (la branche conseil d’un des leaders mondiaux du courtage d’assurance) où j’ai pu travailler pendant 4 années avant de rejoindre Accenture que j’ai quitté au bout 3 ans en tant que Manager et enfin le BCG où je suis resté 7 années, du grade de "Consultant " au grade de "Principal".

C’est à l’issue de cette longue expérience au BCG que j’ai rejoint KPMG en tant que Directeur Stratégie et Directeur du Cabinet de la Présidente.


Pourquoi avoir choisi le consulting en début de carrière ?


Les différents stages que j’ai pu effectuer en R&D dans l’optique, en lien avec mon cursus académique, ont révélé que la recherche, avec ses impacts à long terme, n’était pas le secteur que j’affectionnais le plus.

Au contraire, les interactions que j’ai pu avoir avec des consultants du BCG lors de mon stage en marketing stratégique chez Essilor m’ont donné l’envie de poursuivre dans cette voie, en participant aux enjeux stratégiques des entreprises et en ayant de l’impact à plus court terme.


Tu as travaillé en tant que consultant en management et en stratégie, quelles sont les différences majeures que tu as pu observer ?


Les consultants en management et en stratégie sont deux profils complémentaires. 

Le conseil en stratégie consiste à identifier la meilleure solution business aux problématiques les plus complexes des clients. Le conseil en stratégie est ainsi multi-dimensionnel, avec un apport méthodologique très fort, quand le conseil en management va permettre d’apporter des expertises fortes dans de multiples domaines, aussi bien fonctionnels que sectoriels. Il permet ainsi d’apporter aux clients des réponses très détaillées sur des sujets précis, parfois très techniques.


Pourquoi après +10 ans dans le consulting, tu as décidé de donner une autre orientation à ta carrière ?


Je ne considère pas être sorti du conseil. En effet, en tant que Directeur de la Stratégie, je continue d’exercer des missions ayant pour but d’avoir un impact et de créer de la valeur pour l’entreprise, en l'occurrence mon employeur KPMG. J’ai justement choisi ce poste notamment pour la continuité qu’il pouvait m’apporter dans mon parcours.


Peux-tu nous expliquer ton rôle actuel chez KPMG ? 


J’occupe les rôles de Directeur de la Stratégie et de Directeur du Cabinet de la Présidente.

Mes missions s’articulent autour de la coordination de tous nos projets de stratégie, d’investissements et de développement (nouvelles offres, acquisitions d’entreprises, etc.), la conduite de tous nos projets de transformation, et enfin l’accompagnement de notre Présidente notamment sur les sujets en lien avec le réseau KPMG.


En quoi ton passé de consultant t'aide aujourd'hui, dans ton poste actuel ? 


Mon expérience en tant que consultant a été essentielle pour développer mes compétences en gestion d'équipes et m’a appris à anticiper les besoins des  "C-levels".

Grâce à ces expériences, je suis en capacité de comprendre et anticiper les défis auxquels est confronté le "Top Management" de KPMG. De plus, cette expérience m'a donné des facilités à communiquer efficacement avec ces dirigeants, et à formuler des réponses concises et précises aux diverses problématiques, tout en prenant en compte les besoins de toutes les parties impliquées.

  

Quelles recommandations donnerais-tu aux consultants qui souhaitent quitter l'industrie du conseil ?


Quand j’ai voulu quitter le conseil, j’ai pris le temps d’écouter les propositions qui m’ont été faites, de me renseigner sur les différentes voies qui étaient envisageables pour moi. Je n’ai pas hésité à rencontrer des banques, des Start-up, des Corporates et ce pour différent types de rôles afin d’élargir mes horizons.

Ensuite, les variables qui ont façonné mon choix étaient le projet de l’entreprise, l’ambition de transformation et évidemment le fit avec les équipes. C’est pour toutes ces raisons que j’ai choisi KPMG et ce poste en particulier.


228 vues

Comments


bottom of page